Visual composer est un plugin WordPress de mise en page. Vous allez très vite comprendre son intérêt.

et mise en page

Les sont ces bouts de codes que vous insérez dans vos articles pour ajouter un formulaire, des boutons de partage ou encore un slider. Ils proviennent de votre thème ou d’un plugin que vous avez installé. Bien que si vous utilisez un thème wordpress gratuit, vous êtes probablement très limité en matière de . Par exemple, le shortcode suivant, assez courant, permet de diviser une page en colonnes :

[column1-4]Colonne 1[/column1-4] [column2-4]Colonne 2[/column2-4] 
[column3-4]Colonne 3[/column3-4] [column4-4]Colonne 4[/column4-4]

N’essayez pas, les shortcodes sont propres à chaque thème, mais ça nous donnerait :

Colonne 1
Colonne 2
Colonne 3
Colonne 4

Ajoutez à chaque colonne un titre centré, ajoutez une vignette, un peu de texte et un bouton …et ça devient un véritable enfer, un gros tas de code où le moindre espace vous décalera votre alignement soigneusement recherché. On passe plus de temps à travailler sa mise en page qu’à rédiger et ça, ce n’est pas normal, en tout cas pas avec wordpress qui est là pour nous simplifier la tâche au possible. Les options de mise en page n’étant pas nativement intégrées à wordpress, c’est donc votre thème qui les fournit, via les shortcodes.

Le problème des shortcodes intégrés au thème

Le problème des shortcode intégrés avec votre thème wordpress est le suivant : admettons que le thème que j’utilise soit abandonné à l’avenir, qu’il ne soit plus mis à jour et qu’il devienne incompatible avec la dernière version de wordpress et avec d’autres extensions. Il serait temps de changer, d’autant plus que les thèmes et leurs fonctionnalités évoluent à une vitesse folle.

Donc vous installez un nouveau thème splendide et là, c’est la catastrophe : tous les shortcodes qui étaient fournis avec l’ancien thème s’affichent tel quel sans aucun rendu et salissent terriblement votre contenu. En effet chaque thème possède des shortcodes qui lui sont propres (s’il en intègre). Et là il n’y pas d’autres solutions que de  les supprimer, page après page et article après article, avant de de recommencer avec les nouveaux shortcodes propres à ce nouveau thème qui vous plait tant. Comme je vous le disais, c’est un véritable enfer.

 

Visual Composer

Pour pallier à ce problème que nous connaissons tous, cette guerre sans fin avec les , Mixey nous a concocté un merveilleux plugin. Il s’agit de Visual Composer.

Avec Visual Composer vous construirez vos mises en page à l’aide d’un simple glisser-déposer depuis un éditeur visuel. Une image valant 1000 mots, je vous en mets 30 par seconde.

Regardez là jusqu’au bout vous allez comprendre ce qui manque à l’éditeur natif de wordpress.

Visual Composer est entièrement traduit en français, et responsive. A vous de jouer !   Malheureusement il est payant, il coûte 25$mais vous pouvez  l’essayez avant en cliquant ici > puis dans le menu cliquez sur Try Now !

Vos identifiant et mot de passe sont : demo

Je l’utilise depuis longtemps et c’est ce plugin qui me permet de créer des mises en page complexes comme pour cette page de thèmes wordpress magazine.

J’ai aussi créé la barre latérale de la page actuelle grâce à l’éditeur visuel de visual composer pour simplement copier-coller le code html généré, dans un widget de type « texte ». Et tout cela sans m’arracher les cheveux. Quand je repense aux nuits entières que j’ai pu passer à me battre avec ces satanés shortcodes…

Je viens d’ailleurs de changer de thème, je suis passé à Avada, et quel bonheur de voir que mes shortcodes fonctionnent toujours puisqu’ils proviennent du plugin, et non du thème.